Colloque « Du pourpre à la pourpre » 13 & 14 octobre 2018

Colloque « Du pourpre à la pourpre » 13 & 14 octobre 2018, « Maison Pelgrims » à 1060 Bruxelles

Pourpre de Carthage, en Phénicien ancien

Un compte-rendu de Roland SCAILLET, pour la Société Royale Belge de Malacologie

Pour les membres de la SRBM qui pratiquent couramment le Phénicien ancien, le titre de ce compte-rendu est limpide, pour les autres, lecture de droite à gauche oblige, il signifie « Pourpre de Carthage ». Les 13 & 14 octobre 2018 se tenait à Saint-Gilles (1060-Bruxelles), dans la « Maison Pelgrims » (Fig. 11B), un colloque intitulé « Du pourpre à la pourpre » (Fig. 11A), consacré à ce pigment mythique. Il était organisé par « Nuances de plantes » (*) une ASBL dédiée à la Couleur Végétale qui se veut être un outil de travail de référence et de rayonnement pour la teinture végétale en Belgique.

Si les pigments végétaux sont majoritairement utilisés pour teindre les tissus, il en est aussi certains d’origine animale : par exemple, le carmin (pour le rouge) extrait de la cochenille Kermes vermilio et la pourpre (pour le violet) produite par des gastéropodes marins de la famille des Muricidae. Dans l’Antiquité, cette dernière fit la richesse du monde phénicien.

Ci-dessous, le compte-rendu au format Adobe PDF

Novapex Société 2019 20(1) Colloque - du pourpre à la pourpre - Scaillet 2019 (1)
2019-06-25T13:54:37+02:00Teinture|