Comment laver une toison à domicile ?

Le lavage d’une toison

Vous avez suivi nos conseils de tri pour la toison de votre mouton et vous décidez de passer à l’étape suivante : le lavage à domicile. Armez-vous de seaux, de détergent et de vinaigre et suivez les explications ci-dessous.

Pour rappel, dans notre rubrique Récolte et Transport, vous pouvez apprendre à trier une toison (Comment trier la toison de votre mouton ? ). Cela fait, et avant de pouvoir carder et filer votre laine (ou, plutôt, celle de votre mouton), il faut la laver. Florence Georges (l’auteure du tutoriel de tri d’une toison) vous propose maintenant sa technique. Evidemment, il y en a d’autres, mais celle-là a fait ses preuves !

La laine peut être chauffée! Elle ne craint pas les fortes températures mais ne supporte pas les chocs thermiques ni les frottements, ce qui la fait alors feutrer.

Les étapes du lavage de la laine

Procéder par petites quantités, environ 300 g pour 10 litres d’eau.

Tremper la laine triée dans de l’eau très chaude (60°) additionnée de détergent (liquide vaisselle) sans faire de mousse et laisser tremper quelques temps.

Ensuite, brasser la laine, l’ouvrir avec les doigts, la presser sous la surface de l’eau, mais sans jamais la frotter ni l’agiter trop fort. L’eau de lavage peut servir plusieurs fois, à condition de rester bien chaude, elle va continuer à se charger des salissures de la laine tant que vous lui ajouterez un peu de détergent de temps en temps (une fois qu’il n’y a plus de mousse du tout, il faut en remettre).

La sortir de l’eau et l’essorer à fond (même à très haute vitesse, la centrifugation ne crée pas de frottement, mais plutôt une pression sur la laine, pas de risque de feutrage donc)

Recommencer le processus avec de l’eau claire à même température (impératif) pour le rinçage. Essorer à fond et terminer par un dernier rinçage à même température dans de l’eau claire additionnée d’un filet de vinaigre.

Essorer à fond une dernière fois et laisser sécher sur une claie, la laine sèche très vite! 🙂

Conseils complémentaires

Votre tricot en laine, lui, ne doit pas être lavé souvent, la laine ne se salit pas et ne prend pas les odeurs. Souvent, la laisser s’aérer une nuit dehors (au gel, ça tue les odeurs si il y en a malgré tout) suffit à le rafraîchir.

Si un lavage s’avère nécessaire malgré tout, procédez comme pour la laine brute, mais une eau tiède suffira, respectez toujours impérativement une même température au lavage et au rinçage.

Et si votre pull est un peu déformé, pas besoin de le laver pour cela, il vous suffit de le passer à la vapeur de votre fer à repasser (1 cm au dessus de la surface de la laine) et il se défroissera et retrouvera ses formes.

2019-02-18T14:57:31+01:00Conseils, Lavage & Préparation|