L’évolution du tissage (suite), La Navette n°28, p 8 à 13

La roue à filet ou rouet à main

par Wolfgang Born

Le passage du filage au fuseau au filage à la roue s’est probablement effectué de la façon suivante : le fileur apprit tout d’abord à concevoir le fuseau comme un axe et le peson comme une roue ; il monta donc le fuseau sur un châssis au lieu de le laisser pendre au fil. Ce châssis consistait en un plateau de base et deux paires de supports perpendi­culaires à ce plateau, parallèles, mais de hauteur différente, dans lesquels étaient aménagés des paliers d’axe. Une rainure était creusée dans le peson qui se transforma en poulie. Dans la plus élevée de ces deux paires de supports tournait une roue mo­trice, reliée au peson par une corde­lette. La partie de l’axe de la petite roue qui servait de fuseau dépassait le palier de l’axe. Ce dispositif simple constitue le rouet à main.

Rendez-vous sur le PDF ci-dessous qui traite de 2 types de rouet :

Le rouet à main hindou ; sa diffusion vers l’ouest

L’apparition du rouet à main en Europe

l'évolution du filage La Navette 28

La Filière laine a fait de nombreuses recherches pour trouver les ayants droits de la revue afin de demander leur autorisation de publication, sans succès. Si un lecteur a connaissance d’un ayant droit de cette revue, la Filière laine l’invite à la contacter à l’adresse suivante : filierelaine@laines.be

2018-08-31T11:02:22+01:00Filage, La Navette|