Pour récolter une belle laine

Pour récolter une belle laine …

 

 

 

 

  1. Éviter au maximum paille et foin (les moutons « plein air » seront toujours plus propres que les moutons de bergerie). Eviter les râteliers de foin et mangeoires en hauteur.
  2. Lors de la tonte :
    • prévoir une bâche ou tondre sur une dalle de béton propre.
    • ne pas mettre les ongles coupés dans la laine !
    • écarter les grosses crottes
    • mettre la laine de couleur (brune, noire, très jaune) à part, pour ne pas déclasser un lot de belle laine blanche.
  3. Utiliser un marquage sur brebis soluble dans l’eau chaude.
  4. Éviter les toiles polypropylène blanches qui s’effritent et polluent la laine.
  5. Si possible, faire des balles bien compactes pour éviter trop de manipulations, au chargement comme au déchargement.
  6. Éviter l’humidité comme la peste, lors de la tonte comme lors du stockage. Par temps pluvieux et si possible, rentrer les moutons quelques jours avant la tonte pour que la laine sèche. La laine est une véritable éponge : emballée humide, elle va chauffer et jaunir. La fibre devient alors cassante et est totalement inutilisable.
2018-06-27T09:37:43+02:00Récolte, tri & transport|